Le Brésil moderne ou la corruption necessaire

décembre 17, 2011 § Poster un commentaire

Magnifique cette Baiana de Barbatuques, groupe de « body drum » paoliste… Umas « baianas da Baia » qui mélangent samba et hip-hop et qui finissent en funk carioca… moderne, « raw », peu sophistiqué… « Boa noite povo, que eu cheguei »… Un bijou d’énergie brute d’un pays à la mentalité trop provinciale ou le succèes est presque perçu comme une insulte. « Ici personne ne te laisse mettre un pied en avant »… tout le monde dans le rang!

Amazonie, Gauchos, Sertao… Noirs, indiens, blanc, japonais, le Brésil est le même pour tous. Provincialisme aux petits appétits pour la vie, vite contentés,avec pourtant une base si grande de vie et de beauté. Mais les gens se satisfont de peu. Les snobbismes, les mesquineries, la mentalité de petit-bourgeois l’emporte trop souvent.

Dilma Roussef, la nouvelle présidente est connue pour ses fortes convictions d’ extrême gauche. Elle faisait parti d’un groupe de guerrilleros d’extrême-gauche qui organisa des enlèvements d’américains dans les années 70. Mais pendant la campagne électoral de 2010, poussée par l’électorat évangéliste, elle signa un contrat s’engageant à ne pas donner plus de droits aux homosexuels.

Comme Lula qui aida les plus pauvres tout en fomentant l’économie ultra-liberale, Dilma change facilement d’avis. Lula et Dilma sont bien l’image du pays: pragmatique, qui change toujours « pour le meilleur ». Au Brésil, tout va toujours « tudo bem », si ca va pas, on trouvera toujours le « jeitinho »  pour que ça passe… la peur des complications est obligatoire dans ce pays neuf à l’identité floue… En Europe, tout est plus compliqué, tout est déjà fait, les relations sont pesantes, lourdes d’inconnus et d’impossibilités, les identités figées et impossible à changer, ou integrer. Au Brésil, tout est possible, même si tu n’es pas d’ici, ou que ça doit être fait « à peu près ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le Brésil moderne ou la corruption necessaire à U spagnolu.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :