C’est l’histoire d’un sourd d’un soir…

février 7, 2012 § Poster un commentaire

… Il sort ce samedi soir pour rencontrer une fille au tatouages saillants, brune qui pique (si on s’y colle). La léonne est accompagné de son lion, un rollo de quelques jours avant… ni lard, ni cochon.

Présent presque malgré lui, le sourd se débat comme il peut devant son envie masculine. Ils sortent du bar, il fait froid, les 2 lions se débattent pour envelopper leur lionne d’un seul homme. Ca vaut la photo. Elle marche vers l’entrée de la boite, jouant aux yeux de porcelaine avec les 2, dissimulant le jeu en parlant aux autres présents.

Quand ils entrent dans la boite, tout tremble, les basses sont très lourdes, le sourd ressent tout d’un cout le monde extérieur, et c’est à ce même instant qu’arrive l’amie de la léonne, autre félin fieleux à la chevelure rose, prête à cracher son venin. D’un regard mortel, elle fait le tour de l’assistance et finit son regard sur le sourd perdu dans les vibrations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement C’est l’histoire d’un sourd d’un soir… à U spagnolu.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :