La fenetre ou « la société s’en chargera »

septembre 7, 2012 § Poster un commentaire

Un jeune couple de la province (Du Roy et Madeleine Forestier) arrive à Bcn. Il prennent un petit appart’, ils sont gentils, ils s’amusent mais ils veulent arrivés! Les premiers mois, ils regardent par la fenetre…  la cuisine de l’appart d’en dessous, ils y jettent des regards rapides et malicieux, en rigolant avec des regards complices, jeux polissons, comme des enfants… amoureux! Loins des preocupations de ceux de dessous, eux seuls dans leur misères. Les deux amants sont dans leur bulle du bonheur.

Quelques années se passent et Georges et Madeleine, ni l’entrain ni l’amour n’est le meme. ils regardent ceux du dessous avec mefiance, reluquant leur cuisine avec des regards vifs et dedaigneux, superieurs. Chacun est enfermé dans sa petite vie mediocre… il veut y arriver. Il cherche maintenant la faiblesses, les insecurités dans les yeux, les gestes de l’autre… de « ceux d’en bas ». Il juge et sentend!

« Render your arms and not your garments
The truth is there for who have eyes to see
All charity has no place in this judgement
Remember the words of prophecy

Chorus:
Children, run come the truths and rights
That’s what I’m about
You know the truths and rights
Teach it to the children
You know the truths and rights
Teach it to the children
Cause they should know
know know know know

Children say a little prayer
Every night before you go to sleep
Cause tomorrow is promised to no one
When you think it’s peace and safety, Lord
It could be, it could be sudden destruction
Cause we know, yes we know

Remember I say this few words to you
Remember the words I’m saying to you right now
And for tomorrow and hence for I say

Render your arms and not your garments
The truth is there for who have eyes to see
All charity has no place in this judgement
Remember the words of prophecy

Chorus:
Children, run come the truths and rights
That’s what I’m about
You know the truths and rights
Teach it to the children
You know the truths and rights
Teach it to the children
Cause they should know
know know know know »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La fenetre ou « la société s’en chargera » à U spagnolu.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :